Témoignages

> Fournisseurs

> Transporteurs

> Clients bois

 

> Fournisseurs

Témoignage ONF

 Benoît CUILLIER (responsable du Département Commercial Bois à l’Office National des Forêts)

« Pour l’Office National des Forêts, eMOBOIS est complémentaire du schéma de modernisation du Système d’Informations Forêt-Bois interne de l’établissement et actuellement en cours de développement et de déploiement.

eMOBOIS est perçu en effet comme l’interface à travers laquelle l’ONF pourra à terme échanger facilement et en toute sécurité des informations essentielles à son activité commerciale, avec ses différents clients bois (éléments de cubage-classement usine servant à la facturation notamment), et également avec ses prestataires de transport (ordres de transport…). Aujourd’hui, les échanges se font principalement sur support papier ou bien par courrier électronique, et le cas échéant à travers des portails internet développés par les clients. Les inconvénients sont multiples :

  • des ressaisies manuelles d’informations, activités consommatrices de temps qui ne génèrent pas de valeur ajoutée, et qui sont au contraire sources potentielles d’erreurs ;
  • l’empilement de modes opératoires spécifiques à chaque client (puisque les formats comme les supports d’échanges ne sont pas standardisés), synonyme d’investissement à chaque nouvelle mise en place puis source potentielle de confusion pour les collaborateurs ayant en routine à exploiter ces différentes manières de gérer les informations ;
  • une information échangée plus ou moins précise, et sporadique, car ces systèmes ne sont pas adaptés à la gestion quotidienne de flux d’informations multiples et parfois à grande échelle.

Grâce à eMOBOIS l’information en provenance de partenaires d’affaires devient accessible en temps quasi-réel et de façon complète, ce qui permet de s’affranchir de ces contraintes et limites. A titre d’exemple, dans le pilote, les différentes agences de l’ONF peuvent désormais avoir accès aux données de cubage pièce par pièce des bois mis à disposition des établissements SIAT-BRAUN en forêt, dès le  lendemain de leur passage au cubeur usine. Auparavant elles devaient attendre le récapitulatif synthétique émis par le client en fin de lot seulement, et au besoin prendre contact avec lui pour vérifier l’état d’avancement de l’enlèvement des lots ou demander le détail des informations de cubage des pièces constitutives du lot. La transparence, facteur de confiance, est donc considérablement améliorée.

Au-delà du pilote, les perspectives attendues sont importantes car le système, conçu avec une base suffisamment large de partenaires de la filière française et intégrant les standards européens, se veut utilisable par bien d’autres professionnels de la filière bois que ceux ayant été impliqués dans le projet initial. »

Témoignage F&BE

 Alain JACQUET (Directeur de Forêts et Bois de l’Est) et Nicolas COLTEL (Technicien informatique et qualité)

« L’EDI et donc eMOBOIS est une solution incontournable pour la filière.

Nous sommes à un stade où le délai entre l’expression du besoin par le scieur et le besoin réel s’est considérablement réduit. Le niveau de détail des spécifications (donc le volume d’information) a lui aussi augmenté.

L’EDI est un bon moyen de raccourcir les délais (les ordinateurs travaillent la nuit) et d’augmenter le niveau de fiabilité des informations en évitant les erreurs de recopie. Cela permet aussi de passer plus d’information donc plus de précision dans les échanges.

La standardisation était un préalable indispensable et l’avant-pilote a déjà été une réussite en permettant de se mettre tous autour d’une table, mais aussi et surtout en parvenant à définir un langage commun qui répond aux spécificités des uns et des autres.

En termes de gains, c’est d’abord l’économie de temps et aussi une meilleure qualité des informations échangées. Autant d’erreurs évitées, d’oublis, de délais… On fait la même chose beaucoup plus vite et beaucoup mieux.

Ce temps gagné en évitant la ressaisie (et les lourds contrôles qui vont avec) pourra être consacré par tous à se recentrer sur son cœur de métier et apporter une vraie valeur ajoutée, qui reviendra aux propriétaires.

Nous allons tous être les maillons d’une même chaine, chacun va récupérer de l’interlocuteur précédent des données qu’il va compléter pour le suivant. Les efforts de tous seront utiles à tous.

Vu l’ambition du pilote nous avons été confrontés à des délais supplémentaires, qui aujourd’hui, ne nous permettent pas encore de mesurer complètement tous les gains de la dématérialisation. Ce pilote eMOBOIS est néanmoins une réussite :

  • Auparavant les relations se faisaient 2 à 2, au cas par cas et nous avons réussi à travailler tous ensemble,
  • Nous avons prouvé qu’on pouvait faire confiance à des partenaires tiers : eMOBOIS pour le langage et EDT pour le routage. C’est une énorme avancée au sein de la filière.

Il nous reste encore un peu de chemin à parcourir, notamment confirmer la viabilité à grande échelle du projet et fédérer de plus en plus de partenaires, mais les perspectives sont là. Je n’en citerai qu’une : l’émission systématique du bordereau de cubage standardisé pour les cubeurs certifiés. »

 

> Transporteurs

Témoignage de la Société des Transports ROCHATTE 

Rose-Marie ROCHATTE (Gérante)

« Nos clients nous transmettent leurs commandes de transport sous différents supports et formats : fichiers informatiques, supports papiers par courrier ou télécopie, ou tout simplement verbalement. Cette multitude de formats et de supports nous fait perdre énormément de temps. eMOBOIS, par la standardisation des données et des échanges de données, permet à tous les acteurs de la filière, la traduction et l’intégration de tous ces langages.

Pour notre entreprise, le point de départ a été l’utilisation de la cartographie IGN pour faciliter le trajet d’approche des chauffeurs en forêt. Un ordinateur embarqué connecté à Internet et muni d’un récepteur GPS a permis aux chauffeurs de disposer d’un outil d’aide à la navigation. Cette informatisation nous a apporté un gain de temps pour les chauffeurs de près de 30% du temps d’approche, ce qui se traduit directement sur la consommation de carburant et le plan de charge des tournées. Mais aussi sur la sécurité, les chauffeurs étant géolocalisables.

La seconde étape a été le développement d’une application informatique, permettant l’échange des données entre les chauffeurs et le bureau. Toutes les données sont centralisées sur un serveur dédié. La couverture des réseaux téléphoniques en forêt n’étant pas parfaite,  un module gère les synchronisations automatiques dès que le réseau le permet.

Au niveau administratif, le gain de temps a été également considérable, pas moins de 20% du temps de travail de la secrétaire, car le récapitulatif des livraisons et la facturation sont fait automatiquement.

La troisième étape a été l’intégration d’eMOBOIS dans notre application, permettant une importation directe des ordres de transport dans notre serveur ainsi que l’envoi des acquittements de transport. eMOBOIS permet des gains de temps de saisie, de correction d’erreurs, des gains de temps de planification des transports, de suivi des chantiers, de gestion des fonds de pile. Il en découle une meilleure productivité. eMOBOIS se traduit aussi par des gains économiques : réduction des encours financiers, du nombre de commandes non conformes ; ce qui améliore la marge brute. Enfin, eMOBOIS améliore la satisfaction client par une réduction des taux d’erreurs des ordres de transport, de facturation, un meilleur suivi des chantiers et une meilleure réactivité.

La prochaine étape, est la mise en place d’une solution déportée dans les camions, au format Android, via les téléphones portables, afin de supprimer les ordinateurs des camions. »

 

> Clients bois

Témoignage de la scierie SIAT-BRAUN

 Paul SIAT (Directeur Général)

« Nos fournisseurs demandaient des synthèses détaillées des bordereaux de cubage de leurs livraisons. Ce service étant très chronophage nous ne les envoyions qu’au cas par cas, par fax ou par mail et à leur demande. Conscient des enjeux de la dématérialisation, SIAT-BRAUN a décidé de participer activement aux projets BLOGFOR puis eMOBOIS dans la perspective d’offrir ce service à moindre coût, sans délai, de manière sécurisée et surtout sans développement au cas par cas. Depuis plusieurs mois, tous les bordereaux de cubage à destination d’une douzaine d’agences ONF, des coopératives Forêts et Bois de l’Est et CFBL ainsi que les accusés transports à destination des transports Rochatte sont transmis via la plateforme eMOBOIS. Les envois sont automatiques, ils renforcent la relation de confiance avec nos partenaires. La fiabilité du service est au rendez-vous avec une plateforme pleinement opérationnelle. Nos expériences EDI montrent que ce type d’outil automatisant les tâches administratives permet de réaliser des économies d’échelles de part et d’autre. »

Jean-François RENNINGER (Directeur des Systèmes d’Information) :

« Les développements réalisés s’appuyant sur un standard européen de filière, il est possible dès à présent de généraliser ces échanges à l’ensemble des fournisseurs / transporteurs, y compris à ceux qui ne disposent pas de système d’information capable de traiter un flux EDI. Ceci a été rendu possible car la plateforme d’échange eMOBOIS, en complément de l’EDI, propose aussi une interface Web permettant de consulter, émettre et recevoir des messages standardisés. Cet outil EDI représente, par ailleurs, un élément supplémentaire facilitant le processus de traçabilité des bois. En effet, il facilite la transmission des numéros de grumes que les fournisseurs ont plaquetté en forêt et qui sont automatiquement lus en entrée scierie via notre système de traçabilité par puce RFID. »